Blessée de guerre

A tes mains et tes pieds des bandages. Comme j'aurais aimé te protéger. Mais aujourd'hui tu choisis ta voie, petit soldat. Je ne peux soigner tes plaies et bercer tes nuits.

Publicités

Habitant d’un autre monde

J'ai fait un rêve dans lequel nous nous sommes rencontrés, loin, très loin de nos chez nous respectifs. Je t'ai regardé les yeux et la bouche grands ouverts, les oreilles basses en signe de politesse. Tu m'as souri et cela m'a suffi pour t'appeler mon ami.