Père riche, père pauvre – Leçon 3 (3)

« Les difficultés financières sont souvent la conséquence directe du travail que des gens effectuent toute leur vie pour quelqu’un d’autre.
Plusieurs de ces personnes vont se retrouver les mains vides à la fin de leur vie malgré leurs efforts. »

Les difficultés financières :

Si nous considérons qu’au départ, chacun de nous avançons dans la vie active sans un sou, nous pouvons estimer que nous avons tous des difficultés financières. En effet, la première est celle de trouver de l’argent pour se nourrir. C’est la base pour tout le monde, je pense. Même les SDF (sans domicile fixe) doivent subvenir à ce besoin vital, à moins de connaître la joie de s’alimenter d’énergie cosmique.

Conséquence directe du travail :

Qui dit gagner sa croûte, dit travailler pour un salaire. Tout le monde ne peut pas faire la manche, sinon se serait vraiment trop le bordel. Quoique, on y vient doucement. Il suffit de voir le nombre de bénéficiaires aux « resto du cœur ».

Travailler toute sa vie pour quelqu’un d’autre :

Que dire…
On l’a tous profond.
Mais si nous reconsidérons notre point de départ, difficile de faire autrement.

Se retrouver les mains vides à la fin de notre vie malgré nos efforts :

C’est là qu’il est bon de réfléchir à quel effort on fait ou ne fait pas, pour avoir la chance de vivre dignement cette fin de vie.

Nous en revenons aux leçons de Kiyosaki et de ses fameux actifs dont nous devons remplir notre colonne, afin que le jour où la bise sera venue, nous ne nous retrouvions pas au dépourvu.

Publicités

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s