Du coq au chien au chat

Durant mes premières semaines sur le sol Tahitien, la profusion de poules omniprésentes m’a surprise.

Quel que soit le quartier où tu vas, les mamans poules et ses pioupious marchent à la queue leu-leu, grattant les sols et picorant tout ce que ça peut.

Le plus drôle se situe au Mc Do. Oui ! il y en a aussi sur Tahiti. Loin des portes ultralourdes de ceux de chez nous, où tu te demandes parfois s’ils ont vraiment envie que l’on y vienne manger. Ici, elles coulissent et sont ouvertes à tout vent, voire à toutes volailles.

Des pancartes stipulent bien clairement qu’il est interdit de nourrir les animaux. Qu’à cela ne tienne, les poules et toutes leurs familles s’invitent au banquet de la frite sauvage et offerte, que des mangeurs affamés ont laissé tomber par mégarde.

Là où en France, il y a les pigeons, ici en plus, nous avons les gallinacés.

Une autre spécificité de ladite volaille provient de son chant. Le coq de chez moi peut retourner au fin fond de son poulailler. Amis et voisins de ferme, vous pleurez quand le gaulois coq chante tôt au lever du soleil. Le mā’ohi moa oni chante à n’importe quelle heure de la nuit (oui, oui ! la nuit !), voire toutes les heures s’il est en forme. Il échange les nouvelles avec ses congères à des kilomètres à la ronde.

Parfois maître coq se repose et daigne laisser dormir les braves humains que nous sommes.

Parfois ! Et parfois nous arrivons à dormir.

Quand il n’est pas remplacé par tous les chiens du voisinage se mettant en voix, pour faire valoir leurs droits aux commérages, toujours de nuit. Pas fou non plus. Le jour, il fait trop chaud.

Ça va, ça vient, dans une cacophonie qui s’arrête, quand la fatigue doit se faire sentir sur tous bêtes plus ou moins errantes.

Bien qu’il y ait des combats de coqs sur Tahiti, les poules et leurs mâles sonores sont inoffensifs. Les chiens, eux, y sont une plaie.

Beaucoup de chiens errants trainent, sans être forcément sans propriétaire.

Je pense à une femme de France qui promenait son chien en laisse dans son propre jardin, pour être certaine qu’il ne s’enfuirait pas. C’est simple, j’en ai encore envie de rire. Les chiens Tahitiens sortent de leurs jardins et te gueulent dessus, traversant la route s’il le faut, pour que tu comprennes bien où sont leurs territoires. Parfois, il a un pote à lui qui l’accompagne (rarement plus petit).

La police n’a pas encore d’unité cynophile, pas de fourrière non plus.

Les morsures sont nombreuses. J’en ai fait l’expérience. Après avoir été mordue, pourtant sans gravité, on m’a fortement conseillé d’aller aux urgences. J’ai échappé à une vaccination du tétanos, car mon carnet de santé était à jour (enfin plus moi que le carnet). Interdiction d’aller se baigner (dans la mer, bien sûr c’est Tahiti, pas dans la baignoire), jusqu’à fermeture de la plaie.

Bon après, il faut être raisonnable. Quand il manque un bout de peau, même superficiel, tu n’as pas top envie d’y mettre du sel.

Qui dit plaie, dit bandage. Les Tahitiens n’hésitent pas à bander toutes leurs blessures, afin de s’assurer qu’elles ne s’infectent pas. Tu peux acheter des bandes facilement et pas cher, même en grande surface.

Le taote (docteur) m’a prescrit des antibiotiques pour ma morsure. Toutefois, la blessure étant superficielle, il m’a demandé de ne les prendre qu’en cas de douleurs et apparition de rougeur.

En France aussi, les morsures de chiens errants sont dangereuses.

Pour en finir avec mes nuits mouvementées Tahitiennes, il arrive que certaines nuits, les coqs et les chiens nous accordent un peu de repos. Et curieusement, ce sont les nuits où les chats s’adonnent à chasser la femelle, juste sous vos fenêtres.

Parfois (oui, j’ai remarqué aussi, beaucoup de parfois dans ce texte), toute la ménagerie y va de conserve.
Et là ! Tu peux retourner devant ta télévision.

On ne dort pas toujours, mais au moins, on ne s’ennuie pas à Tahiti.

Publicités

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s