Le vol des cigognes – Jean-Christophe Grangé

« Louis Antioche est un célibataire de trente-deux ans, vivant dans l’opulence que lui confère la bienveillance de ses parents adoptifs. Ce grand solitaire sédentaire s’apprête à suivre les cigognes pour le compte de l’ornithologue Max Böhm, dans le but de découvrir pourquoi certaines d’entre elles ne reviennent pas de leur migration. Quand il découvre Böhm mort d’une crise cardiaque dans un des nids de cigogne, les questions se bousculent pour Louis qui découvre des photographies de cadavres d’enfants mutilés chez son employeur.

C’est sur la route migratoire des cigognes que commence alors un voyage parsemé de morts auxquels il manque le cœur. Peu à peu le puzzle s’assemble pour dévoiler les pièces manquantes du passé de Max, mais surtout des souvenirs oubliés de celui de Louis. »

Ce livre serait presque un documentaire sur les cigognes, s’il n’y avait pas ce chapelet de morts mutilés, ici et là. Le gentil petit voyage de notre héros devient peu à peu une course-poursuite, pour suivre les cigognes dans un premier temps, pour échapper à la mort ensuite, pour finir par la découverte de la vérité. Et quelle vérité !

L’épopée de Louis s’arrêtera, quand il sera remonté au commencement de son amnésie, à l’époque où ses mains ont été brûlées.

Mon avis personnel :

Bien que l’histoire prenne le temps à se mettre en place, elle m’a vite captivée. Dès le début, l’intrigue nous inonde de questionnements divers. Je ne parle pas de la crise cardiaque dans le nid de cigogne. Mais de l’autopsie qui dévoile la transplantation du cœur de Böhm. Nous serions presque un train de nous demander s’il n’y a pas de trafic d’organe là-dessous, organisé par l’organisation humanitaire Monde Unique. Ajoutez à cela, l’ancien travail de Böhm qui s’occupait de mine de diamants. Sans compter …

Je vais vous laisser l’occasion de découvrir toutes les subtilités que Grangé a cachées dans son premier roman.

Publicités

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s