La marque rouge de Tumata Robinson et Anthony Cier Foc

Habitant Tahiti, l’envie de me baigner dans la culture Polynésienne me titille. C’est pourquoi j’ai lu ce livre inspiré des mythes du fenua (pays).

« Cette histoire tirée de « Pifa’o, la malédiction », spectacle présenté lors du Heiva i Tahiti 2014, nous narre comment, par une nuit de violente tempête, naquirent des jumeaux dont l’un d’eux porte des tâches de naissance d’un rouge sang. Pour sauver la vie de son enfant, le père le conduit dans un clan à l’autre bout de l’île afin de le confier à la cousine de sa compagne.

Tout serait allé pour le mieux si la rancœur et l’envie de vengeance n’avaient pas habité cette femme qui fera de l’enfant un instrument de guerre. »

Ce conte triste est sous deux formats de livre. Le plus petit est en noir et blanc. Le plus grand en couleur est un écrin pour ses magnifiques illustrations. Les deux possèdent un lexique pour les néophytes de la langue tahitienne, ainsi qu’un lien internet pour revivre le spectacle original ($1,99 pour le visionner).

Un petit lien :

www.ladepeche.pf/marque-rouge-nouveau-livre-jeunesse-de-tumata-robinson/

Publicités

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s