Le travail invisible

Cet article, je l’avoue, est avant tout un coup de gueule, plutôt qu’une haute discussion philosophique.

Vous avez certainement déjà entendu parler de ce phénomène de société reconnu depuis peu que l’on appelle la « charge mentale ». Une des BD de la dessinatrice Emma a traité ce sujet et nous avons eu la possibilité de l’entendre dans des émissions de radio pour nous décrire en profondeur de ce que cela impliquait de fatigue physique, mais surtout psychologique dans le quotidien des femmes.

Certaines d’entre vous se reconnaîtront dans la scène que je vais vous décrire. J’arrive dans le salon et mon homme me dit : Regarde, je viens de faire les vitres.

Je ne cherche pas à casser du sucre sur son dos (bien qu’il ne soit pas sûr qu’il lise cet article. Donc pas de risque qu’il se mette en colère). D’autant que je fais partie de ces femmes qui ont la chance d’avoir un compagnon qui passe la serpillière plutôt que de clamer haut et fort que la maison est dégueulasse.

Seulement, à chaque fois qu’il me fait remarquer qu’il a accompli une tâche ménagère, j’ai envie de lui claquer à la gueule : Et alors ! Tu veux une médaille ! Tu me félicites moi, quand je passe le balai.

Je sens qu’à ce niveau de la conversation, des hommes viennent de quitter cette page et des femmes sont mortes de rire (MDR ! PTDR !).

Tout cela pour en revenir au travail invisible. Mon homme m’annonce que le bas de la douche commence à moisir. Merci de me le dire mon chéri, c’est pour cela que je l’ai nettoyé à fond cette semaine. Ah ! Tu ne l’as pas remarqué ! (grosse envie de pleurer, ou de le tuer, j’hésite).

Chez moi, le sol est carrelé et blanc (il paraît que noir aussi c’est sympa). Je passe l’aspirateur, mais il y a toujours un mouton qui fait son apparition, dont ne sait où, juste au moment où tu viens de finir de remballer l’engin. Est-ce normal de tirer la chasse d’eau plus souvent que je ne vais aux toilettes ? La couverture qui protège le canapé ne se remet pas toute seule quand elle a bougé ? Curieux car le reste de ma famille semble le croire. Un lit prend moins de 5 minutes à faire, sauf quand tu en as plusieurs à faire (NON MAIS DIT ! C’est pas un hôtel ici !). La poussière … perso, j’ai abandonné. Parfois je souffle dessus, ça fait plus propre. Va comprendre pourquoi il y a toujours des traces de doigts sur la télévision ! Je n’ai plus de tous petits, il ne devrait plus y avoir de traces de doigts sur cet écran.

Enfin, vous voyez ce dont je parle. Et je n’ai pas parlé du linge. Là ce serait abuser, car il y a un véritable roman-photo à faire.

Ou pas !

Publicités

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s