Du fond de mon âme

Tout est silencieux ici.

Les sons sont comme étouffés.

Je la vois qui flotte devant mes yeux.

Elle me dit : « Tu es la treizième. Qu’as-tu fait ? »

Je tends les mains vers elle et je la prends.

Je lui chuchote des mots, mais aucun son ne sort pas de ma bouche.

Le liquide qui m’entoure l’empêche de se propager.

Alors je pense aussi fort que le peut mon esprit.

Aussi fort que le peut mon âme.

« Je sais que je suis la treizième,

mais c’est ainsi,

je n’étais pas la bonne.

C’est ainsi.

Je t’ai portée cinquante ans,

et aujourd’hui, mon cœur saigne.

Il ne veut plus de cette vie.

Va, ma belle !

Trouve celle qui sera faite pour lui.

Ne t’arrête pas de chercher celle que son cœur attend vraiment.

Ne cherche pas la suivante, mais la dernière.

C’est ainsi que je choisis de finir cette vie.

Va, va ma belle ! »

Elle se détache de mon cou.

Elle se détache de mon âme.

Le collier qui la retenait se désagrège.

Elle traverse le flanc du dragon et disparaît.

Ainsi j’ai choisi de finir cette vie.

A toi de faire ton chemin, petite sœur.

Je t’offre un savoir immense avec une histoire toute neuve.

Ainsi finit mon histoire…

Voici comment commence la tienne…


Texte protégé auprès de La SGDL

OKAMI

Publicités

Une réflexion sur “Du fond de mon âme

  1. Ping : OKAMI (1) – Gigi vit sa vie

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s