Ramboutan

Mon homme est rentré à la maison et s’est mis à me parler d’orang-outan.

?????

Puis il m’a montré ce fruit ressemblant à un kiwi qui aurait pris un méchant coup de soleil et à qui il serait en plus poussé des poils.

Ce fruit s’avère être une sorte de litchi chevelu dont la pulpe est blanche, translucide, sucrée et plus ou moins juteuse.

Après avoir fait l’erreur d’y mettre les mimines, je me suis débattue avec l’armée de fourmis qui se cachaient dans leurs poils.

Eh oui ! Comme quoi les fourmis ne sont pas seulement des nettoyeuses de terrasses, mais également de farouches guerrières, prêtes à tout pour défendre le fruit non défendu.

Donc après une noyade dans les règles, je me suis attaquée au « goûtage » dudit « fruit macaque poilu ». Je dis bien « poilu ». En effet, malgré l’aspect de la photo, ça ne pique pas (ou alors, il y a un problème). J’ai pris le fruit dans le creux de ma main et l’ai entaillé à l’aide d’un couteau. Après j’ai écarté la peau. L’intérieur ressemble à un litchi, à la différence près que la chair se détache moins facilement de son gros noyau qui est bien plus clair et moins lisse que celui de son coussin.

Ce fruit est très bon mais vous n’en ferez pas une orgie. La peau prend une bonne partie du fruit et il en reste parfois plus sur le noyau qu’il y en a dans la bouche.

Mais si vous avez l’occasion, goûtez !

Ou pas !

Publicités

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s