Ecrire ou ne pas écrire sur nos blogs

Certaines et certains d’entre vous arrivent à écrire tous les jours, voire plusieurs fois par jour, sur leur blog.

Alors que je m’exerce peu à peu à la pratique de tenir un blog, je ne cesse de me demander : mais comment elles ou ils font pour publier autant?

J’ai plein de sujets en tête, plus intéressant les uns que les autres (selon moi, bien sûr) sur lesquels je pourrais en raconter des kilomètres. Mais entre le moment où les mots me viennent et celui où je me retrouve devant mon ordinateur portable, il y a comme une faille temporelle qui a tout emporté. Il y a toujours un truc qui met son grain de sable : le pain à acheter ou à mettre au four, un peu de ménage à faire, une lessive à étendre, un enfant à servir (non je plaisante… ou pas), je disais dont le désir d’un de mes charmants petits « n’enfant » à contenter, aller faire un tour pour penser à autre chose que la famille…

Et là, alors que je marche avec pour seul objectif de faire un coucou à la mer (désolé, je voulais dire à l’océan Pacifique), les idées me viennent et les mots défilent au kilomètre par seconde. Quand enfin de retour, j’allume mon ordinateur, eh bien,… comment vous dire,….

Il paraît que c’est l’heure de partir, là maintenant tout de suite. Les petits grands ont un vaccin à se faire faire.

Retour du vaccin, après détour au magasin des goûters, être passé par le lave-linge et l’avoir étendu (le linge, pas la machine à laver), avoir pris le goûter (il ne manquerait plus que ça que je n’en profite pas), et le pain qui attendra bien d’être enfourné (oui, oui, le pain) me revoilà parmi vous.

Tout cela pour dire, que je me demande comment tous ces mots que vous arrivez à écrire sur vos blogs, tous ces textes que vous avez pris grand soin de rédiger, comment donc prennent-ils le temps d’être tapé de vos plus jolis petits doigts ?

Dite les gens ! Avez-vous donc une vie en dehors de votre ordinateur, ou est-ce moi qui me laisse trop submerger ? Donnez-moi un peu de votre secret pour que je trouve le moyen d’avoir le temps (pas l’inspiration, ça j’en aurais presque trop).

Merci

Publicités

7 réflexions sur “Ecrire ou ne pas écrire sur nos blogs

  1. Il y a plein de facteurs et il y aussi les moments riches d’inspirations et les moments vides. Quand cette vague de km arrive, il faut la saisir en plein vole. N’attends pas d’arriver chez toi, achète un petit carnet ou bien tape sur ton téléphone, l’inspiration vient et part quand ça lui chante 😉
    Puis pour le reste il n’y a pas de règle, un blog est un plaisir. Perso j’ai des périodes vides et ça ne me gène pas, fais le pour toi avant tout 😉 Merci pour cet article.

    J'aime

  2. Je n’ai pas d’enfant, pas de boulot, pas de copain dans mon lit donc … J’écris beaucoup le soir avant de dormir. Mais aussi en journée. J’ai appris à avoir un carnet avec moi (et à ne plus avoir peur de l’abimer). Je prend des notes, je rédige une ébauche, mais oui j’ai surtout du temps.

    J'aime

        1. Je t’invite à Tahiti et toi tu me parles d’organisation. Je viens de faire un bide, voir un flop. Tant pis ! Je suis contente que tu sois la première personne à mettre un commentaire sur mon mur. Et quoi qu’il en soit, je reste très impressionnée par ta faculté d’écriture. Tu devrais te renseigner pour travailler dans ce domaine. Bise

          J'aime

          1. C’est tentant Tahiti. Mais c’est loin. Rien que l’idée de prendre l’avion le donne des frisson.
            Merci pour l’invitation, c’est très gentil 😊

            J'aime

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s