Féminisme et Libération sexuelle : chacune son point de vue, chacune son combat

Pour commencer quelques définitions :

C’est le droit à l’égalité entre hommes et femmes face à la sexualité. Elle donne aux femmes l’accès à la contraception et à l’avortement, mais également la liberté aux homosexuels de vivre leur sexualité. Elle permet à chacune et chacun une libération du corps et un libre choix en matière de sexualité.

  • le féminisme :

C’est un ensemble de mouvements et d’idées politiques, philosophiques et sociales, qui partagent un but commun : définir, établir et atteindre l’égalité politique, économique, culturelle, personnelle, sociale et juridique entre les femmes et les hommes.

 

Chacune son point de vue

Dans leur livre « Tu seras une femme  » de Anne-Cécile Mailfert et « Les tabou du point-G et de l’éjaculation féminine » de Deborah Sundahl, les deux auteures nous montrent un visage différent du féminisme.

Ce qui m’a marquée dans ces deux livres, c’est le point de vue très différent que ces deux femmes ont porté sur l’émancipation de la femme notamment en matière de libération sexuelle.

Présidente de la fondation des femmes, Anne-Cécile Mailfert dénonce le fait que les hommes se soient appropriés cette libération à leur avantage. Elle soulève les problèmes qui en ont découlé. Les femmes se sont libérées de leur « obligation » à la virginité jusqu’au mariage, mais elles ont quelque peu perdu de leur droit à ne pas être des femmes faciles. Anne-Cécile souligne le fait qu’une femme qui ne couche pas est considérée comme frigide et toutes les autres choses négatives qui en découlent et que je ne rajouterai pas ici (les femmes  me comprendront).

Deborah Sundahl est décrite en quatrième de couverture de son livre comme une experte de la sexualité. Elle anime depuis plus de 15 ans des ateliers sur la sexualité féminine. Le but de son livre n’est pas de contribuer à une égalité et une parité au quotidien. Il veut contribuer à l’émancipation de la femme dans son corps et surtout dans sa sexualité. Il est question dans son livre de point-G et d’éjaculation féminine, vous l’aurez compris, mais aussi de clitoris, de jouets sexuels, de libération sexuelle (bien sûr), mais également d’éducation et d’épanouissement pour les femmes, au service des femmes (même si les hommes peuvent y trouver leur part).

 

C’est à ce moment que je confronte les deux points de vue qui m’ont interpellé.

Là où Anne-Cécile a vu des contraintes, Deborah y a vu des opportunités. L’une a souligné les difficultés et les insultes, la mauvaise image posée sur chaque femme qui n’aurait pas envie de cette sur-sexualité. L’autre a pris  le parti inverse pour guider les femmes dans une redécouverte de son soi intime.

Ce qui m’a choqué par contre, c’est l’exemple que donne Deborah de la danse érotique qui selon elle permettrait à la femme d’être émoustillée et de se sentir plus femme grâce à l’effet que ces danses produisent sur l’homme. Pas sûr que la danseuse érotique qui gagne sa vie à danser à poil ou presque (donc danse pour payer les factures) soit toujours heureuse d’être considérée comme un objet de consommation mise à disposition du seul plaisir des hommes.

Ma conclusion sur le féministe

Nous sommes toutes faites plus ou moins pareil. Mais nous n’avons pas le même vécu, pas la même vision des choses. Celles qui ont subi l’homme ou tout simplement les contraintes d’être une fille, puis une femme vivront leur condition de « sexe faible » différemment de celles qui ont été éduquées comme des « princesses » ou des « garçons manqués » (ce sont des exemples, d’autres termes pouvaient convenir).

Certaines d’entre nous ont choisis de positiver. Pourquoi ? Deborah a-t-elle été plus préservée qu’Anne-Cécile des attaques des hommes ? Je ne pense pas. L’une a décidé de combattre les inégalités, l’autre de « surfer » sur la vague de ces nouvelles libertés faites aux femmes.

Maintenant, qui a raison ? Qui a tort ?

Aucune des deux et les deux à la fois.

Mon combat n’est pas le tien et le tien n’est pas le mien.

Bon féminisme à toutes !

 

 

Publicités

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s